Exploration du sein

Vous allez avoir une mammographie

Votre médecin vous a proposé une mammographie. Elle sera pratiqué avec votre consentement.

Le médecin radiologue est qualifié pour juger de l’utilité de cet examen, qui en fonction de votre âge, ou de vos antécédents doit répondre aux questions que se pose votre médecin.
Quelquefois la mammographie ne répond pas à toutes les questions et sera le cas échéant complétée par d’autres examens. Le médecin radiologue vous en expliquera l’utilité.
Il est indispensable de vous munir de vos anciens examens pour comparaison

De quoi s’agit-il ?

Différents types d’examens sont possibles.

Des précautions doivent être prises pour les femmes enceintes c’est pourquoi nous vous demandons de signaler votre grossesse préalablement. 

La mammographie

Une mammographie est une radiographie des seins.
Il est réalisé en routine 2 clichés pour chaque sein, complétés si nécessaire par des incidences complémentaires.
Pour limiter les mouvements et réduire la dose nécessaire d’irradiation, il est indispensable de réaliser une compression du sein.
Pour améliorer le confort et la lecture, l’examen sera réalisé au mieux pendant la première partie du cycle
En cas de mammographie dans le cadre du dépistage organisé, vos clichés seront envoyés au centre de dépistage pour la deuxième lecture

L’échographie mammaire

L’échographie mammaire est le premier examen complémentaire associé à la mammographie, permettant de faire la différence entre certaines structures communes.
Celle-ci peut être réalisée seule, en particulier chez les femmes jeunes, pendant la grossesse ou l’allaitement, ou en surveillance rapprochée.
Elle est également utilisée pour guider les prélèvements en cas de nécessité.

L’IRM mammaire

L’IRM est le plus souvent réalisée en complément du bilan mammographie/échographie, selon les recommandations actuelles.
L’IRM mammaire peut être réalisée en première intention en cas de facteurs de risques particuliers.
Elle nécessite l’injection d’un produit de contraste à base de gadolinium, et peut permettre d’analyser de manière très précise certains implants mammaires.
L’examen nécessite d’être immobile et dure environ 20 minutes.

La ponction/biopsie mammaire

Une ponction à l’aiguille fine peut être réalisée pour vider un kyste devenu tendu et douloureux. Celle-ci ne nécessite qu’une désinfection locale soigneuse. Aucune anesthésie n’est nécessaire.
Une biopsie est un prélèvement d’un fragment de tissu sous contrôle échographique ou radiographique en fonction de la localisation et de l’aspect de l’anomalie détectée.
Le calibre du prélèvement est fonction de l’aspect de la lésion sur les différents examens
Celle-ci se fait après désinfection locale soigneuse et anesthésie locale.
Le radiologue est présent tout au long de la procédure pour guider l’aiguille et vous expliquer le déroulement de la manœuvre.
Les prélèvements sont adressés au laboratoire de pathologie. Les résultats sont obtenus en quelques jours, le plus souvent moins d’une semaine.

Toute intervention sur le corps humain, même conduite dans des conditions de compétence et de sécurité maximales, comporte un risque de complication.
Afin de déceler et de prévenir le moindre malaise passager, une personne sera toujours présente à vos côtés pour vous surveiller et vous expliquer la progression de l’examen.
Pour éviter ou limiter le risque d’hématome, il sera exercé une compression de la région ponctionnée.
Les risques d’atteindre une région profonde au-delà de la glande mammaire sont très rares grâce à un abord très tangentiel de l’aiguille par rapport au thorax et au suivi permanent de la progression de l’aiguille sous contrôle de l’image.
Les complications infectieuses sont tout à fait exceptionnelles grâce aux conditions d’asepsie observées. Le geste comporte un risque de saignement chez les personnes qui sont sous anticoagulants ou qui prennent de l’aspirine, d’où l’importance de nous signaler la prise de ces médicaments

Le jour de l’examen, vous êtes prise en charge par une manipulatrice et un médecin radiologue.

Un livret de sortie vous sera remis à l’issue de votre examen, le compte-rendu sera accessible sur notre site via votre espace “patient”.

Pièces à fournir le jour de l’examen :

  • Ordonnance/demande d’examen du médecin prescripteur
  • Votre Carte Vitale à jour, à défaut son attestation, ainsi que votre carte de mutuelle
  • En cas de CMU ou d’AME, apporter votre Attestation
  • Un mode de règlement pour les honoraire du radiologue (chèque, espèces ou Carte Bancaire)
  • Pour les prises en charge à 100% ( ALD ) ou AT avec Volet d’accident de travail : Devront régler l’examen si le médecin traitant n’est pas déclaré
  • Vos anciennes radios, échographies, scanner ou I.R.M. en rapport avec l’examen à passer
  • Le produit de contraste que l’on vous a éventuellement prescrit
  • Les résultats de votre prise de sang si elle vous a été prescrite