IRM

Vous allez avoir une IRM

Votre médecin vous a proposé un examen IRM. Il sera pratiqué avec votre consentement.

De quoi s’agit-il ?

IRM veut dire Imagerie par Résonance Magnétique.
La machine est constituée d’un gros aimant et d’un tunnel ouvert des deux côtés, ventilé et lumineux.
C’est un examen :

  • Non irradiant car il utilise les propriétés des champs magnétiques.
  • D’une durée de quinze à vingt minutes.
  • Indolore mais qui peut être gênant à cause du bruit de l’appareil.
  • Qui nécessite parfois une injection d’un produit de contraste.

Contre-indications de l’IRM :

Il existe des contre-indications formelles à cet examen :

  • Le port d’un pacemaker ou pile cardiaque
  • Le port de certaines valves cardiaques anciennes
  • Les implants cochléaires
  • Les neurostimulateurs
  • Les corps étrangers métalliques intra oculaires (en cas de doute, une radiographie du crâne est demandée avant de passer l’examen)

Des précautions doivent être prises pour les femmes enceintes c’est pourquoi nous vous demandons de signaler votre grossesse préalablement. 

Le jour de l’examen :

Un manipulateur en radiologie vous accueillera en cabine pour vous expliquer plus spécifiquement l’examen et pour vous préparer (déshabillage et pose de voie veineuse s’il est nécessaire d’injecter un produit de contraste).
Vous serrez allongé sur le lit d’examen qui se déplace doucement dans un tunnel ouvert des deux côtés.

Cas particulier d’une IRM abdominale

Vous devez être à jeun depuis 4 heures avant votre rendez-vous, mais vous pouvez prendre normalement vos médicaments habituels.
Pour certains examens, il vous sera demandé de vous présenter de 45 minutes à 1 heure avant l’heure du rendez-vous. 
Cette information vous sera précisée lors de votre prise de rendez-vous.

Un livret de sortie vous sera remis à l’issue de votre examen, le compte-rendu sera accessible sur notre site via votre espace “patient”.

Pièces à fournir le jour de l’examen :

  • Ordonnance/demande d’examen du médecin prescripteur
  • Votre CARTE VITALE (mise à jour) ou son attestation, ainsi que votre carte mutuelle
  • Un mode de règlement pour les honoraires du médecin radiologue (chèque, espèces ou carte bancaire)
  • Pour les patients à 100% en ALD ou AT avec volet d’accident de travail, l’examen devra être réglé si le médecin traitant n’est pas déclaré
  • Pour les bénéficiaires de la CMU ou de l’AME, une attestation devra être présentée obligatoirement
  • Le dossier radiologique en votre possession (radiographies, échographiques, scanners ou IRM)
  • Vos résultats d’analyses de sang
  • La liste de votre traitement médicamenteux
  • Le questionnaire de contre-indications rempli, daté et signé (mettre le lien d’accès au document)